dilluns, 27 de gener de 2014

Deuxième semaine


Le temps passe très vitement, et je n’aime pas ça. Depuis mercredi, j’ai mon horaire. Je n’aime pas beaucoup mon nouveau horaire parce que maintenant je peux parler avec les filles de l’autre classe seulement  10 minutes entre cours et cours. Mais, dans au fond, c’est une bonne opportunité parce que de cette façon, je peux connaître des nouvelles personnes. Maintenant je fais anglais, et c’est difficile pour moi parce que j’ai un mauvais niveau, mais mes copains m’aident. Ils sont très bons! En plus, à cause de mon nouveau horaire, jeudi nous sommes allées a voire une exposition de science. C’était intéressant.

J’ai aimé cette semaine parce que vendredi a été une journée pédagogique et nous ne sommes pas allés à l’école. C’était un jour de relax et nous avons profité pour faire des muffins.

Samedi, nous nous sommes réveillés à 6 heures pour aller à pêcher. Avant samedi, je suis allée une fois à pêcher avec ma famille, mais nous n’avons rien pêché, donc que pour moi, samedi c’était comme la première fois. Pour pêcher, nous étions dans une petite maison où il y avait une table, une cheminée, un banc pour s’asseoir quand on pêche, électricité, etc. Et dans la maison, à côté de le banc il y avait un trou dans la neige. Finalement nous avons pêché 89 poissons! Bon, pour le matin seulement 3, mais pour le soir 86! J'ai aimé beaucoup ça. Ah! Après manger, nous sommes allées a patiner. Maintenant j’en sais plus que quand je suis arrivée. Et avant partir nous avons mangé une barbe à papa, pour le manger j’ai du me quitter les gants, et en 5 minutes, je ne pouvais pas mouvoir mon doigt petit.

Samedi a été aussi un jour de relax, parce qu’on été trop fatigués. Mais la mère de Marie-Eve a fait de la tire. Nous avons pris de la neige et nous avons mangé la tire au-dessous. Mmmm. C’est très bonne! Mais trop sucrée pour moi.  

Cette semaine, mercredi, nous avons été a -36ºC, je vais expliquer quel est la sensation. Le froid d’ici est un peu spécial, parce que quand on sort, on a la sensation qu’il ne fait pas trop froid, mais après quelques minutes, o secondes, les mains commencent à être rouges (si on a des gants à laine aussi) donc qu’il faut s’habiller bien depuis au début. Et en plus, l’air est autant froid qu’on ne peut pas respirer pour le nez, c’est comme quand il y a beaucoup de déodorant, plus ou moins.

Ah! J’oublié dire que j’ai déjà mon Kimono pour Karaté!

Et pour finir mon texte, j’aimerais expliquer une chose que m’a racontée la mère de Marie-Eve. Elle est professeure du cégep, et elle a une élève qui, mardi, sa maison a pris feu et ses choses (lit, vêtements, meubles, etc.) sont toutes brûlés. Elle a tout perdu, sauf les vêtements qu’elle habillait. Sa famille doit acheter une autre maison et recommencer de zéro. Maintenant, il y a une petite association pour l’aider.

 

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada